Etat des lieux

Fiche Action

  • Localisation :
    Mayotte, Réunion & Comores
  • Situation de l'espèce :
    localement, le Grand dauphin de l’Indo-Pacifique est menacé par les activités humaines côtières & le Dauphin à long bec est menacé par la dégradation de son habitat plus au large.
  • Période :
    juin 2012 – juin 2015

Mécène

Opérateur terrain

Le grand dauphin de l’Indo-Pacifique (Tursiops aduncus) vit dans les zones côtières, de l’Afrique du sud jusqu’au japon. Ses populations côtières sont isolées et donc sensibles. Dans le lagon de Mayotte, des études récentes ont estimé la taille de la population à moins de 80 individus qui se répartissent tout autour de l’île avec une structure encore inconnue. Cette population de dauphin est directement touchée par les activités humaines et risque de l’être de plus en plus avec le développement côtier entraîné par la récente départementalisation.

Le dauphin à long bec (stenella longirostris) est un plus petit dauphin qui se déplace en groupes beaucoup plus nombreux (de 20 à 300 individus). On les trouve dans des eaux plus profondes que les grands dauphins mais ils sont, tout comme eux, sensibles à la qualité des habitats marins et à la présence des ressources en poissons.

Les principales menaces pesant sur les deux espèces sont : la destruction des habitats marins, la diminution de la ressource en poissons, l’urbanisation côtière croissante, les activités maritimes touristiques et industrielles, etc.

Les populations de Mayotte, le Réunion et des Comores connaissent encore très peu l’écosystème marin qui les entoure. Une prise de conscience des populations locales est nécessaire pour le maintien et la protection des dauphins.

Opérateur Terrain

Nom de la structure :

Megaptera

Contact :

Martine VELY – Megaptera

Principales missions :

  • Association française reconnue d’intérêt général créée en 1998 par un petit groupe d’amoureux des mammifères marins désireux de faire partager leur passion.
  • Améliorer la connaissance et la conservation des mammifères marins et du requin baleine.
  • Développe des projets dans toutes les îles de l’océan indien occidental.

Site internet de Megaptera

Objectifs

    Objectif principal : impliquer des jeunes issus des populations locales à la collecte de données  permettant  le  suivi  et  la  protection  des  populations  de  dauphins


  • former des jeunes ambassadeurs locaux au suivi scientifique des dauphins et à la sensibilisation des populations locales à la protection des dauphins
  • améliorer la connaissance des deux espèces à Mayotte, la Réunion et aux Comores et évaluer les menaces qui pèsent sur elles
  • utiliser ces résultats scientifiques pour orienter les mesures administratives de conservation.

Actions

1. Implication des jeunes ambassadeurs dans le suivi scientifique des dauphins

Formation des jeunes ambassadeurs

Des jeunes Mahorais, Réunionnais et Comoriens sont recrutés parmi les adhérents d’associations environnementales. Ces jeunes volontaires sont ensuite formés au suivi scientifique des dauphins à travers des formations théoriques et pratiques : connaissances de la morphologie, biologie et comportement des dauphins & apprentissage de la photo-identification.

Collecte des données

Les jeunes ambassadeurs accompagnés des encadrants de Megaptera réalisent par la suite des sorties en mer pour collecter des données sur les deux espèces « cible » de dauphin : le Grand dauphin de l’Indo-Pacifique et le dauphin à long-bec. Pour cela, ils pratiquent la photo-identification. Cette technique consiste à photographier les ailerons dorsaux des dauphins afin d’identifier chaque individu et ainsi suivre l’évolution des populations. En effet, chaque aileron de dauphin est unique de part sa forme : encoches, griffures morsures… Ces marques font office de marquage naturel en alternative au marquage artificiel. Parallèlement les photographie sont accompagnées de relevés d’information complémentaire : position géographique GPS, comportement des dauphin, estimation de la taille des groupes, etc… Toutes ces données récoltées sont ensuite triées et stockées de manière à faciliter leur analyse.

Analyse et interprétation des données

L’analyse et la comparaison des photographies vont permettre d’identifier chaque dauphin et de suivre leur population. Grâce à différents modèles statistiques, dont le modèle « capture-marquage-recapture » Megaptera sera en mesure de décrire au mieux les paramètres démographiques des populations : estimation de la taille des populations et de son évolution. L’analyse des coordonnées GPS couplée à l’occurrence des individus permettra de cartographier les habitats préférentiels des dauphins. Des mesures de conservation pourront ainsi être préconisées en fonction des domaines vitaux identifiés.

2.  Implication des jeunes ambassadeurs dans la sensibilisation des populations locales

Campagne de sensibilisation du grand public

Les ambassadeurs sont formés et encadrés pour présenter leurs actions au grand public. Le rôle d’ambassadeur de la conservation des dauphins prend alors tout son sens, le but état de sensibiliser les habitants à la nécessité de protéger ces espèces. Ils sont accompagnés par l’équipe de Megaptera pour créer une newsletter, des livrets de sensibilisation. Ils interviennent lors de conférences auprès du grand-publis et dans les écoles.

Campagne scientifique de présentation des résultats

Parallèlement, Megaptera valorisera les résultats de ses actions auprès de la communauté scientifique à travers une présentation à la Society for Marine Mammalogyet la rédaction d’articles scientifiques.

Actu

- Août 2014 -

Mayotte

Les ambassadeurs se sont réunis deux fois en août pour reprendre leurs activités; certains étaient absents en cette période de vacances scolaires. Martine Vély a participé à une de ces réunions.
Un jeu de société a été élaboré à partir des connaissances des ambassadeurs sur les dauphins. Il pourra par la suite être utilisé lors de nos interventions publiques (fête de la nature, sensibilisation dans les écoles…)

Réalisation d’un jeu de société © Megaptera


Grande Comore

Une sortie d’observation a été organisée en août. La mer été très calme et les ambassadeurs ont eu la chance d’observer  un groupe de plus de 50 dauphins long bec.

Observation de dauphins à long bec aux Comores © Megaptera


La Réunion

La météo clémente nous a permis d’explorer la zone en direction du nord de l’île. Les ambassadeurs ont eu la chance de rencontrer un groupe de dauphins tursiops aduncus encore non identifiés. Le catalogue s’ est enrichi de 5 nouveaux individus. Lors de cette sortie, les ambassadeurs réunionnais ont aussi découvert avec émerveillement les baleines à bosse en migration à la Réunion.

Identification © Megaptera


- Juillet 2014 -

Mayotte

En cette période de ramadan, le mois de juillet a été très calme. Aucune action n’a pu être menée car une partie des jeunes s’est absentée pour les vacances.

Grande Comore

Malgré la forte chaleur et la période de ramadan, une sortie d’observation a été organisée le 20 juillet. Les ambassadeurs ont eu la chance d’observer deux groupes des dauphins long bec. Les dauphins étaient très près du bateau, l’occasion pour les ambassadeurs de faire de belles images !

Observation de dauphins à long bec aux Comores © Megaptera

La Réunion

Plusieurs ambassadeurs sont absents durant les vacances scolaires. Une prochaine sortie sera organisée en août en fonction des conditions météo.

- Juin 2014 -

Mayotte

Le mois de juin a été très calme car les jeunes ambassadeurs, pour la plupart, avaient des examens à préparer. Par ailleurs, la météo n’était pas propice aux observations; les alizés s’étant bien installés. Le mois de juillet s’annonce également calme avec le ramadan et une partie des jeunes ambassadeurs partis en vacances.

Grande Comore

Une sortie d’observation des dauphins a été organisée le 29 juin. A cette occasion, les ambassadeurs ont eu la chance d’observer des dauphins à long bec très près des bateaux, mais la mer très agitée n’a pas permis de faire de belles images .

Groupe de dauphins lors de la sortie du mois de juin © Megaptera

La Réunion

Au cours du mois de juin, deux sorties ont été organisées. En début de mois, les ambassadeurs nouvellement formés ont pu observer avec émotion leurs premiers dauphins. Malgré des conditions climatiques en mer difficiles, un groupe de 3 dauphins a été identifié.

A la fin du mois de juin, lors de la seconde sortie réalisée, 2 groupes de dauphins ont pu être observés. Le catalogue d’identification s’étoffe et contient désormais 18 individus. Lors de cette sortie, une espèce rare à la Réunion a également pu être observée : la baleine à bec de Blainville.

Photoidentification à la Réunion © Megaptera

- Avril 2014 -

Mayotte

Malgré le temps très venteux, les ambassadeurs ont tenté une sortie en mer, mais aucun aileron n’a pu être repéré. En revanche, sur terre, après avoir rédigé une newsletter sur leur travail, les ambassadeurs ont pu préparer leurs conférence. Ainsi le 26 avril, les ambassadeurs ont été reçus au collège de Koungou, par une quarantaine d’élèves de 6ème et de 4ème, pour leur présenter leur travail sur les dauphins. Retrouvez la video de la conférence ici !

Conférence au collège Koungou© Megaptera

Grande Comore

Les ambassadeurs ont pu observer et photographier, lors d’une sortie en mer, un groupe de plus de 17 tursiops !

Observation lors d’une sortie en mer © Megaptera

La Réunion

Les conditions météorologiques n’ont pas permis de réaliser de sortie.

- Mars 2014 -

Mayotte

La période de vacances scolaires a permis de réaliser deux sorties en mer. Lors de la première sortie, un seul individu en déplacement a pu être observé. En revanche, à l’occasion de la deuxième sortie, 3 jeunes tursiops au comportement calme et curieux ont été identifiés et les ambassadeurs ont pu se baigner pour mieux les observer. Les jeunes ambassadrices, jusque là réticentes pour se baigner, se sont toutes mises à l’eau !

Mise à l’eau des jeunes ambassadrices © Megaptera

Grande Comore

Au cours de la sortie d’observation, les ambassadeurs de la Grande Comore ont eu la chance de rencontrer, pour la première fois, un groupe de plus de 10 grands dauphins tursiops truncatus. Une belle récompense pour ces efforts menés depuis un an déjà !

Observations de 10 tursiops © Megaptera

La Réunion

La sortie en mer a été fructueuse ! Un banc de 5 tursiops aduncus a pu être approchés en train de chasser. Les 6 ambassadeurs réunionnais, plus à l’aide avec les appareils photos, ont photographié le groupe et enrichi le catalogue de la Réunion. Juste avant de repartir, les ambassadeurs ont pu se mettre à l’eau avec les dauphins et les observer sous l’eau. Les dauphins ont montré une certaine curiosité et se sont rapprochés du groupe : un moment particulièrement fort pour les ambassadeurs !

Ambassadeurs de la Réunion © Megaptera

- Janvier 2014 -

Mayotte

Pour la première sortie de l’année, le beau temps au rendez-vous, l’équipe des Ambassadeurs presque complète (1 absent) a eu la chance de voir des stenelles long bec, des tursiops déjà identifiés et une raie manta. Cette journée a également été l’occasion de réviser les connaissances acquises depuis le début du projet. Une fois à terre, les jeunes Ambassadeurs ont continué la préparation de leur prochaine conférence. Ils ont été filmés pour qu’ils puissent se voir et améliorer leur communication pour la conférence au lycée de Mamoudzou, prévue en février.

Préparation de la Conférence© Megaptera

Réunion

La sortie d’observation de janvier s’est avérée fabuleuse pour les 4 ambassadeurs présents. Ils ont eu la chance d’observer de près des dauphins. Ce n’étaient malheureusement pas des Tursiops Aduncus, mais leurs cousins les Tursiops Truncatus ; ceux-ci ont permis aux ambassadeurs de s’entraîner à remplir les fiches d’observation et à faire de la photo-identification. Ils ont pu constater que ce n’était pas facile de capturer en photo des animaux en déplacement, alors qu’ils sont eux-même en mouvement. Le retour à terre a été consacré à l’apprentissage du maniement de l’ordinateur et à la retouche des photos.Exercice à la photo-identification © Megaptera

- Novembre 2013 -

Lancement du programme « Ambassadeurs » à la Réunion !

C’est avec enthousiasme que l’équipe île de la Réunion de l’association Megaptera  a démarré le programme « Ambassadeurs pour la protection des dauphins dans l’Océan Indien » le 30 novembre 2013.

7 ambassadeurs ont participé activement à la première partie de leur formation. Ils ont été initiés par les bénévoles de l’association à l’anatomie, la biologie et le comportement des dauphins.

Ils sont impatients de continuer leur formation pour partir à la découverte de ces merveilleux mammifères marins.

- Octobre 2013 -

Suivez les baleines !

L’association Megaptera a deployé 5 balises satellites à Mayotte pour suivre des baleines :

  • TERIA 2 : individu focal d’un groupe compétitif de 4 baleines
  • GAIA 2 : individu d’un groupe de 2 baleines
  • TERIA 3 : mère accompagnée d’un baleineau
  • IRCHAD : individu d’un groupe de 2 baleines
  • TERIA 4 : une mère accompagnée d’un baleineau

Vous pouvez désormais suivre le déplacement de ces baleines en vous rendant à cette adresse !

Pour respecter l’autorisation qui a été accordée à Megaptera pour le deploiement de balises, la position de chaque baleine n’est affichée qu’après un délai de 48h.

- Septembre 2013 –

L’association Megaptera a publié un album photo des actions menées à Mayotte avec les ambassadeurs locaux sur la protection des dauphins ! Retrouvez cet album photo en cliquant ici.

- Août 2013 -

Aux Comores, le 24 août, les ambassadeurs comoriens ont eu l’occasion de sortir en mer au Nord de l’ile de Ngazidja (Grande Comore). Au cours de cette sortie d’observation, de nombreux groupes de plus de 50 sténelles ont pu être observés. Ces dauphins très actifs sont facilement identifiables de loin grâce à leurs sauts et à leurs vrilles.

© Megaptera, Sortie en mer des ambassadeurs comoriens

- Juin 2013 -

Aux Comores, une représentante de l’UNICEF s’est jointe à l’une des sorties des ambassadeurs. Elle a salué l’initiative de Megaptera et la mise en place d’une structure pour protéger, valoriser et promouvoir les espèces rares. Les ambassadeurs comprennent de mieux en mieux l’importance de la protection des dauphins. A la Réunion, l’appel à candidature pour devenir ambassadeurs a été lancé en direction en priorité des jeunes étudiants ayant peu de contact avec le milieu marin afin qu’ils découvrent leur patrimoine environnemental et deviennent des ambassadeurs pour sa protection. L’équipe sera sélectionnée à la fin du mois de Juillet.

Ambassadeurs aux Comores © Megaptera

- Mai 2013 -

Aux Comores comme à Mayotte, les Alizés sont là, empêchant toute sortie mais le travail ne manque pas avec notamment la mise à jour du catalogue de photo-identification. A Mayotte, les ambassadeurs ont participé le 25 mai à la  journée de la nature. Ils ont animé un stand visant à sensibiliser les jeunes à la connaissance des dauphins (quizz, puzzle) et en animant une conférence, présentant la mission « Ambassadeurs pour la protection des dauphins dans l’Océan Indien » ; la relève sera bientôt assurée !

Sensibilisation par les ambassadeurs lors de la journée de la nature à Mayotte © Megaptera

- Avril 2013 -

Aux Comores, les ambassadeurs ont embarqué pour leurs premières sorties et ont ainsi pu s’entraîner à la photo-identification et constater que la prise de photo en mer n’était pas simple. A Mayotte, pas de dauphins mais une raie manta (Manta birostris) d’environ 3 mètres d’envergure, pas du tout farouche

Raie manta approchant un ambassadeur à Mayotte © Megaptera

- Mars 2013 -

Aux Comores, le projet a été présenté à une soixantaine de jeunes comoriens dont 15 ont par la suite été sélectionnés pour y prendre part. Une formation théorique de plusieurs jours sur la connaissance des dauphins de l’Océan Indien (morphologie, biologie) et sur l’utilisation et la pratique de la photo-identification leur a été dispensée. A Mayotte, les tursiops ont montré de nombreux comportements de sociabilisation, parades amoureuses, curiosité et phases de jeux… Les ambassadeurs commencent à bien se familiariser avec les techniques d’approche et  de prise de données.

Tursiops au large de Mayotte © Megaptera

- Février 2013 -

A Mayotte, les ambassadeurs se mettent à l’eau Après le récit de leur première rencontre visuelle avec des delphinidés, les jeunes ambassadeurs de l’Association Megaptera se sont cette fois immergés à leur côté, avec  un peu d’appréhension mais du courage tout en respectant les consignes d’approche. Deux rencontres inoubliables d’une dizaine de minutes qui auront certainement éveillé des vocations !

Grand dauphin observé par les ambassadeurs © Megaptera

- Décembre 2012 -

A Mayotte, les jeunes ambassadeurs rencontrent enfin les Dauphins Après deux premières sorties en mer « bredouilles », les jeunes ambassadeurs de l’association Megapera ont enfin pu observer les dauphins de Mayotte ! Ils ont rencontré un groupe de 200 sténelles à long bec lors de la sortie d’octobre, puis deux groupes différents de grands dauphins lors de la sortie de novembre. Les jeunes ambassadeurs ont mis à profit leur apprentissage de la photo-identification : la prise de clichés des grands dauphins s’est avérée plus facile que celle des sténelles qui ont pour caractéristique de sauter en vrillant !

Pêcheur et sténelles à long bec à Mayotte © Megaptera

- Octobre 2012 -

En attendant les sorties en mer à Mayotte… La saison de l’hiver austral avec les alizés qui soufflent fortement a perturbé les sorties en mer et les observations pour les 11 jeunes ambassadeurs de Megaptera (voir lettre du FDB n° 14). Ceux-ci ne sont pas pour autant restés inactifs. Ainsi, en attendant une période plus propice aux sorties, les ambassadeurs poursuivent leur apprentissage lors de séances pratiques en jardin !

Apprentissage de la photo-identification © Megaptera

- Août 2012 -

Les premiers ambassadeurs des dauphins à Mayotte Le projet porté par l’association Megaptera et soutenu par le FDB depuis le mois de juin consiste à faire participer des jeunes locaux à la connaissance, au suivi et à la protection de ces populations de dauphins. La première phase du projet se déroule à Mayotte où 11 ambassadeurs de 16 à 19 ans ont été sélectionnés auprès d’associations environnementales locales. Ces jeunes ont commencé par suivre deux journées de formation : une journée théorique sur la morphologie, la biologie et le comportement des dauphins, et une journée pratique portant sur la photo-identification. Une sortie en mer a ensuite été organisée pour mettre en pratique sur le terrain les connaissances acquises lors de la formation. A poursuivre, car aucun dauphin n’a pu être observé malgré 6h d’observation. La patience face à des animaux sauvages fait partie de l’apprentissage !

Photo de groupe des nouveaux ambassadeurs accompagnés des formateurs © Megaptera