Actu Alligator chinois

- Mai 2013 -

Nouvelles réintroduction

Le 15 mai, l’université d’Anhui, avec l’aide du Centre de Recherche d’Anhui pour la Reproduction de l’Alligator Chinois (ARCCAR), a relâché de nouveau 6 jeunes alligators : 2 mâles et 4 femelles, d’environ 1,5 m de long et une douzaine de kilos chacun. Ces alligators ont été relâchés dans des mares restaurées au cours du projet.

Réintroduction d’un alligator chinois sur le site © Anhui University

- Mars 2013 -

Renforcement du milieu

Certaines mares récemment restaurées pour accueillir les réintroductions ont été complémentées avec des escargots et moules ainsi qu’avec des alevins de carassin, de carpe et de chevesnes en provenance de la production locale. L’apport a été réalisé en quantité suffisante pour assurer leur fonctionnement en autonomie par la suite tout en assurant les besoins alimentaires des alligators réintroduits.

Alligator réintroduit en plein repas © Anhui University

- Janvier 2013 -

Six nouveaux alligators de chine réintroduits

Cet été, six alligators ont été sélectionnés dans le centre d’élevage après avoir été soumis à une série de tests de santé (mesure de la taille, des différentes parties du corps, examen des traumatismes éventuels). Les 2 mâles et 4 femelles concernés ont été équipés d’émetteurs radio pour assurer leur suivi scientifique avant d’être relâchés sur le site de Gaojingmiao, restauré en 2011.

Alligator équipé d’un émetteur sur la queue avant d’être relâché © Anhui N. University

- Septembre 2012 -

Cet été, l’équipe de recherche de l’Université d’Anhui (en chine) a identifié un nid d’alligator précédemment relâché sur le site de Gaojingmiao., en Chine. Un bel indice de réussite du programme de réintroduction !

Découverte du nid à Gaojingmiao (© Anhui Normal University)


- Mars 2012 -

Début de restauration de l’habitat de l’Alligator chinois

Depuis fin novembre 2011, les chercheurs de l´Université Normale d´Ahnui ont engagé l’action de restauration de l’habitat de l’alligator chinois. La réintroduction d´individus à l´état sauvage est prévue dans le courant 2012.


- Septembre 2011 –

Un événement marquant pour la réinsertion de l´alligator de Chine !

Le 26 Juillet, un jeune alligator a été observé dans un des étangs ayant accueilli des adultes réintroduits. C’était une première pour l’équipe de recherche qui n’avait jamais observé de bébé alligator sur ce site. Le bébé alligator avait environ deux ans et mesurait entre 28 et 32 centimètres.

Cet événement marque un grand pas dans le processus de réintroduction de l´alligator de Chine à l´état sauvage en démontrant que les œufs de l’espèce sont capables d’éclore et que les jeunes peuvent survivre seuls dans la nature.


- Août 2011 -

La saison de reproduction pour les alligators de Chine

Juin et juillet ont été marqués, dans la région de la rivière du Yantzé, par de fortes pluies, traditionnellement connues en Chine comme étant les «pluies de la saison des prunes».

Cette période est aussi la saison de reproduction pour les alligators de Chine, et début juin l’équipe de recherche de l’Université Normale d’Anhui a entendu des beuglements de l´espèce, observant le mâle libéré à l´état en mai, faisant la cour à une femelle. Les chercheurs ont également vu des traces de nids et espèrent pouvoir trouver des nids viables dans les prochains mois.

Les émetteurs fonctionnent bien !

Les émetteurs radio placés sur les alligators de Chine lâchés début mai, fonctionnent très bien et l’équipe de recherche n´a eu aucun problème pour localiser chaque individu. Les alligators sont toujours sur le site de réintroduction et en bonne santé.

Un des spécimens ainsi réintroduit a été observé mangeant une proie. Ce sont des nouvelles très positives car elles montrent d’abord que les spécimens libérés ont conservé leur instinct de chasse naturel et sont capables de vivre à l´état sauvage sans problèmes à ce jour.