Crocodile

Il y a sur notre planète 24 espèces de crocodiles, réparties en Amérique, en Afrique, en Australie et en Asie. Plus gros reptiles actuellement sur terre, leur taille varie de 1,50 à plus de 6 mètres, leur peau épaisse est protégée par des écailles. Ils ont tous besoin d’eau et sont carnivores. Leurs fortes mâchoires peuvent aller jusqu’à 1350 kg de pression au cm2, les dents coniques servant à la perforation et la rétention des proies. Les crocodiles pondent des œufs, on dit qu’ils sont ovipares. Seuls reptiles à posséder une gamme de sons qui leur permettent de communiquer, les crocodiles ont de tout temps engendré fascination et peur.

Sens

Les crocodiles sont bien adaptés au milieu aquatique : les narines, oreilles et yeux sont regroupés au sommet du crâne. Ainsi demeurent-ils à l’affût, dans l’eau, tout sens en éveils, quasi invisibles. Leurs yeux perçoivent les couleurs et sont recouverts par trois paupières. Ils ont une bonne vue de nuit, mais, étrangement, sous l’eau, les crocodiliens ont une vision relativement faible. Quand le crocodile est en plongée, l’oeil est protégé par une paupière transparente, les narines sont fermées hermétiquement par un muscle. L’oreille, située derrière l’œil, est protégée par une grosse écaille. L’ouïe et l’odorat sont aussi très développés chez le crocodile.

Bain de soleil

Ils apprécient beaucoup la chaleur. Celle-ci leur permet d’emmagasiner de l’énergie, mais si cette chaleur dépasse les 35°, les crocodiliens se rafraîchissent dans l’eau ou à l’ombre. Ils régulent aussi la température de leur corps en maintenant la gueule ouverte. En effet, la température est très importante pour le crocodilien. Comprise entre 27° et 33° elle favorise une bonne digestion, une croissance plus rapide et une guérison sans infections s’ils sont blessés. À l’inverse, trop de chaleur (42°) ou pas assez (5°) peut entraîner la mort.

Mobilité

Les crocodiles, animaux amphibiens, sont d’abord d’excellents nageurs. Ils plaquent leurs pattes au corps et se servent de leur puissante queue pour « glisser » dans l’eau. Les pattes arrières palmées leur permettent de se stabiliser, changer de direction ou de se freiner dans l’eau. Toutefois, sur terre, ils se déplacent à une moyenne de seulement 3 kilomètres par heure et se fatiguent très vite. Mais certaines espèces peuvent atteindre des pointes de vitesse avoisinant les 18 kilomètres par heure mais sur de très courtes distances.

Communication

Ils sont les seuls reptiles à posséder une gamme de sons qui leur permettent de communiquer : les petits appellent leurs mères, certains grognent en se croisant. Les adultes sont très sensibles et très agressifs à l’entente d’un cri de détresse de la part d’un nouveau-né. Les alligators, au moment de la cour nuptiale, émettent un cri de faible intensité, audible à quelques mètres, ressemblant à une toux. Le plus souvent, on peut les observer communiquant au moyen de claquements de mâchoires. La communication ainsi que la posture adoptée par les crocodiles sont aussi une expression du statut social de chaque individu. Pour exemple, un crocodile nageant en surface impose sa domination aux autres crocodiles plus faibles.

Reproduction

Ce sont les femelles qui prennent l’initiative de la parade nuptiale, n’hésitant pas même à s’accoupler avec plusieurs mâles. L’accouplement a toujours lieu dans l’eau. On peut alors assister à de nombreux rituels comme les vocalisations, la nage en cercle, les chevauchements, les frottements de têtes et la production de bulles. Ils sont ovipares et la femelle pond ses œufs dans le sable ou dans un nid constitué de débris végétaux en forme de monticule. La femelle peut pondre selon les espèces de 10 à 90 œufs. Elle ne les couve pas, mais reste à proximité pour les protéger. L’incubation des œufs se produit à des températures entre 27° et 34 °C. Elle varie aussi selon les espèces entre 60 et 100 jours. Les petits mesurent 20 à 30 cm pour un poids de 50 à 80 grammes. Aujourd’hui, on sait que la température d’incubation influence le sexe des futurs crocodiliens (exemple : chez les alligators et les caïmans, les basses températures engendrent la naissance de femelle). Les œufs et les nouveau-nés sont souvent les proies de nombreux prédateurs, même parmi les crocodiliens eux-mêmes.

Les petits crocodiles dans l’œuf sont munis d’une protubérance au bout de leur gueule qui leur permet de briser la coquille très solide de leur œuf. Il arrive, lors des premières pontes, que cette « dent » ne se soit pas calcifiée et que le petit crocodile meurt étouffé dans son œuf.

Alligatoridae

Les alligators et  les caïmans sont des espèces de crocodiliens  qui composent la famille d´ Alligatoridae. A  l´heure actuelle, les vrais alligators sont représentés par  deux  espèces; A. mississippiensis dans le sud-est des États-Unis et A.sinensis dans le fleuve Yangtze en Chine. Le nom  « Alligatoridae » est dérivé du mot  espagnol  « lagarto », qui signifie «le lézard ». En Amérique centrale et en Sud-Amérique, la  famille  d´alligators est  représentée par cinq espèces de caïmans, qui se diffère des alligators par l’absence  d’un  septum  osseux  entre les narines, et l’amour ventrale, qui est composé de plaques osseuses qui se chevauchent. Les caimans  ont la tendance à être plus agiles et similaires aux crocodiles dans leurs mouvements, et  ont les dents plus forts et plus aiguisés que les alligators.

Crocodylidae

Les crocodiles sont des reptiles aquatiques de l’ordre des crocodiliens. Ils constituent la famille des crocodilidés et vivent dans une grande partie des tropiques en Afrique mais rarement, en Asie, dans les Amériques et en Australie. Ils tendent à vivre dans des rivières lentes et se nourrir d’une large variété de mammifères et de poissons vivants et morts. Quelques espèces, en particulier le crocodile d’eau salée d’Australie et des îles du Pacifique, s’aventurent parfois assez loin en mer.

Gavialidae

La famille des gavialidés a été créée par le médecin-militaire Andrew Adams (1827-1882), zoologiste britannique. Cette famille ne comporte qu’un seul genre, avec une seule espèce actuelle: Gavialis gangeticus, le gavial du Gange. Autrefois classé dans le même genre, le faux-gavial (ou gavial de Schlegel) est aujourd’hui inclus dans les Crocodylidae sous le nom de Tomistoma schlegelii. Des doutes persistent quant à sa position systématique.

Ls crocodiliens dans le monde

La famille des crocodilidés comprend 3 genres et 24 espèces :

Crocodylidae

    • Crocodylus acutus — crocodile américain.
    • Crocodylus cataphractus — faux-gavial d’Afrique ou crocodile à nuque cuirassée.
    • Crocodylus intermedius — crocodile de l’Orénoque.
    • Crocodylus johnstoni — crocodile de Johnston.
    • Crocodylus mindorensis — crocodile des Philippines.
    • Crocodylus moreletii — crocodile de Morelet ou crocodile d’Amérique centrale.
    • Crocodylus niloticus — crocodile du Nil.
    • Crocodylus suchus — crocodile du Sahara.
    • Crocodylus novaeguineae — crocodile de Nouvelle-Guinée.
    • Crocodylus palustris — crocodile des marais.
    • Crocodylus porosus — crocodile à double crête ou crocodile de mer.
    • Crocodylus rhombifer — crocodile de Cuba.
    • Crocodylus siamensis — crocodile du Siam.
    • Osteolaemus tetraspis — crocodile nain ou crocodile à front large

    Alligatoridae

    • Alligator sinensis — alligator de Chine.
    • Alligator mississipiensis — alligator américain
    • Caïman crocodilus — Caïman à lunettes
    • Caiman yacaré — Caïman yacaré
    • Caiman latirostris — Caïman à large museau
    • Melanosuchus niger — Caïman noir
    • Paleosuchus palpebrosus — Caïman nain de Cuvier
    • Paleosuchus trigonatus — Caïman de Schneider

    Gavialidae

      • Gavialis gangeticus — gavial du Gange
      • Tomistoma schlegelii — faux-gavial de Malaisie.