Etat des lieux

Fiche Action

  • Localisation :
    Sénégal
  • Situation de l'espèce :
    Selon l'UICN : Menacé selon les territoires
  • Période :
    2016 - 2018

Mécène

Opérateur terrain

Situé dans la zone aride sèche sénégalo-
mauritanienne, la Réserve de Biosphère du Ferlo est un territoire de plus de 2 millions d’ha qui est
constitué de plusieurs écosystèmes : savanes,
galeries forestières, vallées, plans d’eau, pâturages.
Ces espaces permettent la survie d’espèces
menacées ou rares et recèlent d’importantes
ressources végétales et animales, dont de
nombreuses espèces endémiques relictuelles d’importance nationale, sous régionale et même internationale (autruche à cou rouge, gazelle à front roux ; oryx algazelle, gazelle dama mhorr, gazelle dorcas, tortue sillonnée, …). Un travail de sensibilisation aux problématiques environnementales a été lancé dès 2003, en partenariat avec la Direction des Eaux, Forêts et Chasse, la Direction des Parcs Nationaux et l’Inspection de l’Education et la Formation.

Ce projet s’inscrit dans la continuité des activités menées pour lutter contre la désertification du Ferlo et la disparition de ses richesses animales et végétales.

Opérateur Terrain

Le programme SOS Sulcata intervient depuis le début des années 2000 dans le département de Ranérou au sein de la Réserve de Biosphère du Ferlo. L’équipe, basée à Ranérou Ferlo, réalise un travail scientifique de réintroduction des tortues sillonnées et de suivi faune et flore de leur milieu naturel. Elle s’appuie sur les populations locales et leur sensibilisation (interventions dans les classes ; activités de théâtre, jeux, reboisements et sorties nature avec les écoles de la réserve) pour une surveillance et une préservation à long terme. Elle appuie par ailleurs, en partenariat avec les structures locales, la création d’activités génératrices de revenus pour lutter contre la pauvreté et pour la préservation du milieu : aide auprès de groupements de femmes pour des jardins maraîchers, initiation d’un projet d’apiculture avec les populations de la réserve.

Objectifs


- Impliquer les populations de la Réserve de Biosphère du Ferlo dans la conservation de la biodiversité de la zone.

- Contribuer à la conservation des ressources naturelles du Ferlo par la plantation de 500 baobabs.

- Sensibiliser les élèves sur le baobab et ses multiples intérêts et utilisations (seuls les anciens conservent ce savoir).


Actions


- Mise en place d’une pépinière de plants de Baobabs aux secteurs des Eaux et Forêts de la Réserve

- Plantation de 500 plants de Baobabs dans la Réserve de Biosphère du Ferlo

- Réalisation de posters informatifs pour sensibiliser sur le baobab, ses utilisations et ses intérêts pour l’écosystème

- Sensibilisations annuelles dans les écoles de la Réserve


Actu

- Septembre 2016 -

Du 22 au 24 août dernier, un travail de repiquage sur les plants de baobabs d’une parcelle de reboisement située à proximité du village de Wendou-Galo a été effectué. Une dizaine de villageois et les agents forestiers des Eaux & Forêts ont réalisé ce travail.

Journée de repiquage des villageois de Wendou-Galo © SOPTOM

De plus, un nouveau lot de jeunes plants de baobabs est en cours de croissance à la pépinière des Eaux & Forets de Ranérou. Lorsqu’ils auront atteints une taille satisfaisante, ils seront à leur tour transplantés sur un lopin de terre à reboiser.

- Août 2016 -

Le dimanche 7 août, s’est tenue la Journée Nationale de l’Arbre, instituée par décret en 1983 et célébrée sur tout le territoire du Sénégal au niveau régional.

Cette année, ce fût la localité de Younouféré, dans le département de Ranérou, qui a été choisie par la région de Matam pour accueillir cette manifestation présidée par l’Adjoint du Gouverneur de Matam.

Représentants du gouvernements à la tribune d’honneur de la Journée de l’Arbre © SOPTOM

A cette occasion, et en présence des membres du gouvernement, d’autorités administratives locales et des communautés villageoises, l’annonce du démarrage du nouveau projet de conservation de baobabs a été faite par le Chef de Secteur des Eaux & Forêts de Rénérou. de plus, plusieurs affiches d’informations sur le dit projet ont été exposées dans l’une des salles de classe de l’école primaire de Younouféré, lieu où s’est déroulé l’évènement, afin de mieux sensibiliser le public sur le baobab.

Exemples d’affiches utilisées à l’école primaire de Younouféré © SOPTOM


- Juin 2016 -

Au cours du mois d’avril, une vingtaine de spécimens de baobab ont été plantés en milieu naturel, à proximité de la vallée du Ferlo. Cette parcelle se situe à environ 6 km au sud de Ranérou et a été présélectionnée par le partenaire technique de l’association, le Secteur des Eaux & Forêt de Ranérou, pour un test « in situ » de reboisement.

Plant de baobab © SOPTOM

Par ailleurs, le mercredi 25 mai s’est tenue une activité de sensibilisation et d’information sur les enjeux de la conservation de la biodiversité au collège de Ranérou. Plusieurs animations impliquant les collégiens ont été prévues afin que la journée mondiale de la biodiversité soit aussi célébrée dans le Ferlo, Sénégal. Une intervention du partenaire technique de l’association, les Eaux et Forêts, a été faite sur la conservation du Baobab.

En préparatif à la 1ère campagne de reboisement de 250 plants prévue au mois août prochain, les Eaux & Forêts ont démarré le rempotage de sac au sein de leur pépinière à Ranérou. Suite à de cette étape primordiale, la semence des 250 baobabs pourra se faire par les agents technique (pépiniéristes) des Eaux et Forêts.

Pépinière de Ranérou © SOPTOM